Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Les gaz de pétrole

BREF APERÇU HISTORIQUE.

46177.jpg

Nous avons appris par la brochure « Le Pétrole » que des gaz sont extraits du pétrole au cours des opérations de raffinage : ce sont le Butane et le Propane (1).

L'industrie des gaz de pétrole est née vers 1910. (2)

En 1920, la période de tâtonnement était révolue, les gaz 'liquéfiés entraient réellement sur le marché commercial.

Aux Etats-Unis d'Amérique, la vente des gaz liquéfiés a augmenté de 15.000 fois de 1922 à 1950. En Belgique, de 1935 à 1950, elle a augmenté de 1.8 fois. Actuellement» . 1953, la consommation annuelle de la Belgique en gaz de ! pétrole liquéfiés est d’environ 50.000 tonnes.

Si ce produit relativement nouveau sur le marché bénéficie d’un pareil accueil chez les consommateurs, c’est que réellement il apporte à ceux-ci des satisfactions appréciables. Ces satisfactions découlent de sa nature elle-même.

  1. NATURE.

Le butane (C4H10 ) comme le propane {C3H8) sont deux corps chimiquement purs, composés exclusivement de carbone et d’hydrogène. C’est pourquoi d’ailleurs les chimistes disent que ce sont des hydrocarbures.        

  1. D'OU VIENNENT-ILS? 

c3hFMGU3YzNSZk9EbnB5U1NORlNleTJCckFCaTI2TUZ1U3RRc2lzS05wVEVUTU9LOCt5YjAxWXZTQ3JMckc1eGc5NHQycXJuUVhSVW0zeU5VRENjN3JpdFByNis3bUlUWml5TmJyelorN0RUUUJ4ZmFBdHhlbGZ4WnE5c24xL2NtZjcwT3lwTExmSDJUYVQvZzhRRmtMekdqZG1hVnlnODB.jpg

Les gaz de pétrole liquéfiés sont fabriqués dans des raffineries de pétrole. Le butane et le propane se trouvent mélangés à toute une série d'autres corps dans le pétrole brut (3), lequel est amené depuis les zones de production jusqu’aux raffineries par des navires-citernes de haute mer (4). Ce produit brut y est distillé en vue d’obténir tous les produits que l’on retire du pétiole (5) et au cours de cette opération, il en sort, entre-autre, une fraction Comprenant une proportion importante de butane et dé propane, matière première des gaz de pétrole liquéfiés.                " '            ,

Celle-ci est redistillée en vue de lui donner la composition désirée et d’éliminer tous les corps autres que le butane et le propane.

La fabrication se termine par un raffinage chimique comprenant des traitements destinés à enlever les’dernières traces de produits nuisibles qui pourraient s’y prouver.

Dans les anciennes raffineries^, les gaz de pétrole n"étaient pas raffinés et étaient utilisés comme gaz de chauffage pour les- besoins de la raffinerie elle-même.

 

 

  1. PROPRIETES CHIMIQUES,
  • Stabilité : Le butane et le propane sont deux corps chimiquement stables, ce qui veut dire qu’ils ne se transforment pas à la température ambiante et à la pression atmosphérique lorsqu’on les met en présence de n'importe quel autre corps. Cette stabilité chimique du butane et du propane vis-à-vis des composants du sang humain confère aux gaz de pétrole liquéfiés la qualité d’être non toxiques. Il a été constaté que, jusqu'à une teneur de 30 % dans l'air,, l’organisme humain peut vivre sans ressentir le ' moindre malaise.
  1. b) Combustibilité : Le.butane et le propane sont deux corps combustibles, ce qui veut dire qu’en présence d’un point chaud (une allumette par exemple), d'oxygène (celui de l’air par exemple) il se combine à cet oxygène. Nous avons dit tout à l’heure que le butane et lé propane sont composés d'atomes de carbone et d’hydrogène. Au cours de la combustion, le carbone donnera naissance à de l'anhydride carbonique, et l’hydrogène à de la vapeur d’eau. L'anhydride carbonique, qu'il ne faut pas confondre avec de l’oxyde de carbone, est un corps très répandu et inoffensif.

 

  1. PROPRIETES PHYSIQUES,

a ) Aspect, couleur, odeur : Les butane et propane chimiquement puis sont des corps qui, en eux-mêmes, n’ont qu’une odeur très faible. Si les produits*mis à la disposition du public ont une odeur caractéristique, c’est qü'on l’y introduit intentionnellement, en vue de permettre de déceler les fuites qui pourraient se produire au cours du transport et de l’utilisation des bouteilles. A l’état gazeux, les gaz dé pétrole liquéfiés n'ont pas de couleur et sont même invisibles. A l'état liquide, ils ont le même aspect que l’eau. x

  1. b) Liquéfaction : La raison pour laquelle on appelle souvent les gaz de pétrole liquéfiés des gaz liquides est parce qu’on les rencontre couramment sous ces deux aspects de la matière et même sous ces deux aspects en même temps. Le butane et le propane sont deux corps qui ont la propriété de pouvoir être liquéfiés à une température ordinaire et sous pression relativement faible.

A 15° C., il faut une pression de 0.85,0 Kg par cm2 pour maintenir le butane à 2 état: liquide et 6,4 Kg par cm2 pour maintenir le propane à l'état liquide.    

La liquéfaction des corps solides porte le nom de fusion. Celle des vapeurs s’appelle la condensation. Pour les gaz, on emploie uniquement le mot « Liquéfaction ».

Vous savez que les molécules des liquides et des gaz sont peu adhérentes et que les corps solides, au contraire, sont caractérisés par une forte cohésion de leurs molécules.

Pour rendre un gaz liquide, il faut le comprimer et parfois en abaisser la température. Il fut un temps où les ressources de la technique ne permettaient pas de liquéfier certains gaz : l’hélium par exemple. Les gaz qui ne pouvaient être liquéfiés étaient appelés gaz permanents. Il n’en existe plus actuellement.

C’est Faraday, un célèbre physicien et chimiste anglais, né en 1791 et mort en 1867 qui fit les premiers essais de liquéfaction des gaz, en 1823.

Chaque gaz a une température critique au-dessus de laquelle il ne peut plus prendre l’état liquide, quelle que soit la pression à laquelle on le soumet.

Industriellement, on liquéfie l’air à —192°, l’azote à—193”. l’oxyde de carbone à —188°, le gaz des marais à —164’, l’hydrogène à —205°, l’hélium à,.—268°7.

  1. c) Effet frigorifique : Il est une propriété des gaz liquides qui a des conséquences non négligeables : c’est l’abaissement de température gui se produit dans le liquide lors de l’évaporation. Ce phénomène n’est pas propre aux gaz liquéfiés de pétrole. Il est commun à tous les gaz. Chacun sait que l’éther produit une sensation de froid sur l’épiderme. Il s’évapore vite, il se refroidit. Chacun connaît également le danger de rester en transpiration. Celle-ci s’évapore, se refroidit, et refroidit le corps humain qui est sensible à cet abaissement de température. Il en est de même de tous les liquides et plus l’évaporation est violente plus le refroidissement est rapide.

Les gaz de pétiole liquéfiés ne font pas exception à cette règle et se refroidissent violemment au cours de l’évaporation.

 

Et brusquement le récipient qui contient l’acide liquide, on produit un grand froid, qui une neige artificielle (—79") utilisée comme pour la conservation des aliments, l'extinction des Incendies, le refroidissement des nuages pour provoquer la pluie artificielle.

Comme nous l’avons dit plus haut, les gaz de pétrole liquéfiés sont des combustibles. C’est donc surtout à ce titre qu’on les utilise. On a trouvé pour eux les utilisations les plus diverses. Nous n’en citerons que quelques-unes car^leur liste est beaucoup trop longue pour entrer dans le cadre de la présente brochure.

a ) Emplois- ménagers : Les gaz de pétrole liquéfiés peuvent alimenter des réchauds, cuisinières, réfrigérateurs, radiateurs, percolateurs, gaufriers, fers à repasser, machines à laver, lampes' d’éclairage, etc. On utilise généralement du butane pour ces usages.        -              >

  1. b) Emplois industriels : En combustion  l'air, les gaz de pétiole liquéfiés alimentent des brûleurs de tous modèles et de toutes puissances pour les usages divers. Citons à titre d’exemple  les brûleurs pour Charcutiers. cuisson des aliments pour bétail, les brûle-poils de porc.' les brûleurs pour chauffer lés pièces à plier ou à recuire dans les ateliers de construction métallique, les forges de campagne,les chauffe-* rivets-, les chalumeaux-braseurs, lès- appareils à brûler des mauvaises herbes,. les radiateurs à rayons infra-rouges sur tout utilisés pour le chauffage de très grands,locaux.' En combustion avec de l'oxygène pur. les gaz liquides dit pétroles.sont utilisés dans des chalumeaux-coupeurs qui permettent de couper de l’acier-, dans les chalumeaux-braseurs. dans- des brûleurs pour la chauffe locale des pièces en acier sortant dé fonderie. Les gaz de pétrole liquéfiés alimentent également des fours spéciaux à atmosphère contrôlée où l’on, traite des métaux qui ne supportent pas, «agis s’altérer, le contact de l’oxygène à haute température.  

 

On l’utilise également pour enrichir des gaz pauvres et les ajouter comme appoint au gaz d’éclairage. Ils. sont alors distribués sous canalisation. Il existe même des petits réseaux de canalisation où le propane est distribué depuis un poste central. Dans ce cas, il est soit pur, soit déjà mélangé à une certaine quantité d’air.          

 

Source : Votre Artisan Plombier Namurois

Les commentaires sont fermés.